Menu

Le patrimoine

Corcelles, une histoire de famille au fil des siècles

C’est au XV ème siècle qu’Antoine de Laye débute la reconstruction du Château de Corcelles sur les bases d’une ancienne place forte édifiée à l’époque carolingienne. La rivière Douby, qui coule au pied du Château, marquait la limite entre les diocèses d’Autun et de Lyon, les comtés de Bourgogne et du Beaujolais. C’est, aujourd’hui, à quelques kilomètres près, la frontière entre les départements de la Saône et Loire et du Rhône.
Au XVI ème siècle, le château devient la propriété de la famille Ragny de La Magdeleine.

Celle-ci eût beaucoup d’importance et donna au château le style de la Renaissance Française qui le caractérise aujourd’hui.

Fin XVI ème siècle, la famille Tircuy de La Barre possèdera le château durant quatre siècles.Peu à peu, le nom de Corcelles remplaçera celui de La Barre.

Après la révolution, le château revînt à François-Hyacinthe, dernier du nom. Par alliances féminines, se succèdent les familles Ravinel puis Saint-Laumer. Vers les années 60-70, le chateau fait l’objet d’une restauration complète des toitures et à partir de 1984, la famille Richard reprend le flambeau du prestigieux domaine avec l’intention de faire fructifier le vignoble.

Le château fait l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques depuis le 4 février 1927.