Menu

Les millésimes

Le millésime 2018 : une année solaire

En 2018, la vigne a démarré plus tardivement et plus lentement qu’en 2017. Sous la chaleur estivale, elle a vite rattrapé son retard et même pris un peu d’avance. Ces conditions climatiques idéales ont permis une maturation optimale des raisins. Les vendanges ont été précoces, débutant tout début septembre.

Le millésime 2018 offre des vins solaires, généreux et gourmands, d’une belle élégance.

Rendements moyens en 2018 : 45 hl/hectare.

Le millésime 2017 : une année précoce

2017 s’est révélé chaud et sec dès le printemps. Sous les rayons du soleil, la vigne a poussé vite et la récolte était précoce.

Il en résulte des vins pleins, riches, avec une fraîcheur et une belle complexité.

Rendements moyens en 2017 : 35 hl/hectare.

Le millésime 2016 : année tardive et élégante:

Le millésime 2016 a connu un printemps aux conditions météorologiques difficiles : des températures fraîches et des pluies très fréquentes, ce qui nous aura mis à rude épreuve au vignoble !

Mais les chaleurs estivales, et du mois de Septembre, ont permis d’atteindre une belle maturité, et les vendanges se sont déroulées sereinement entre fin septembre et début Octobre.

2016 est un millésime tout en élégance, équilibre et finesse, avec de belles matières: un vrai beau millésime Beaujolais!

Rendements moyens en 2016 : 40-42 hl/hectare.